Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr
Question de communauté locale - Revue N°39 - Janvier 2016

Que nous dit l'accompagnateur ?

Dans ma communauté locale, notre accompagnateur parle peu. Nous ne comprenons pas très bien pourquoi il intervient à certains moments et pas à d'autres. Il partage avec nous le temps de prière, mais ensuite laisse faire. Pourquoi ces silences, quelle parole peut-il apporter ?



La communauté locale (CL) se retrouve pour sa réunion. Nous
échangeons quelques nouvelles qui nous aident à nous situer sur
nos routes, notre accompagnateur le fait également… lui aussi est en chemin.

La réunion débute. Le temps de prière permet à chaque compagnon
de déposer ce qui l'habite. Par cette prière communautaire,
chacun se confie à celle des compagnons et demande la grâce de
Dieu pour être son instrument au sein de la CL, pour se laisser toucher
par la Parole qui va s'exprimer au travers des autres. L'accompagnateur
est à sa manière compagnon avec tous : nous sommes
tous des pauvres ayant besoin de la grâce du Seigneur. Aussi, il participe
naturellement à la prière. Il se rappelle certainement qu'il est
envoyé par son assistant régional pour servir. Il demande à Dieu de
disposer son coeur, son intelligence … de l'aider à ajuster l'habit
du serviteur. Il prie pour la CL.

Une écoute silencieuse

Pendant le partage, chacun exprime ce qu'il a préparé. Ceux qui
s'y sentent appelés réagissent à ce qui les a mus lors du 1er tour.
L'accompagnateur, lui, se tait.
Il écoute chacun. Il écoute la CL dans son ensemble : ce qui se dit
mais surtout ce qui s'y vit. Il perçoit les mouvements. Si nécessaire,
il intervient rapidement pour nous rappeler à la finalité du partage,
mais l'un des compagnons peut le faire.
Après les deux tours, il arrive que nous oublions de donner la
parole à notre accompagnateur silencieux, heureusement celui-ci
nous fait signe : « que va-t-il nous dire ? ».

Des mots sur ce qui se vit

Notre accompagnateur a senti et noté ce qui s'est vécu. Il rassemble
l’essentiel : il le nomme et le redonne à notre CL un peu
comme un miroir ou comme dans un dialogue « vous avez dit ça,
j'ai entendu ceci ». Cette parole relie ce qui vient de se vivre lors
de la réunion avec le chemin parcouru par la CL. Elle confirme ou
souligne une grâce reçue, une orientation, un appel. Cette parole
peut nous inviter à nous laisser travailler davantage sur un point.
Elle nous encourage et peut nous bousculer, nous rappeler notre but.

Cette parole n'est pas forcément extraordinaire, ni longue : elle
est au service de la croissance de la CL tout en gardant le souci de
chacun. Cette parole peut même être maladroite car le serviteur
de bonne volonté a ses faiblesses : Dieu fait avec ces maladresses… la CL aussi !

Nous sommes tous invités à l'humilité et au pardon.
Lorsque nous étions encore jeunes en CVX, le temps de parole de
notre accompagnateur était plus long car il lui fallait expliquer davantage.
Cette parole nécessite la mise en disponibilité totale de l'accompagnateur,
en laissant de coté ses centres d'intérêt, ses préoccupations.
Ce n'est pas toujours aisé. La prière est donc essentielle : prière
de l'accompagnateur pour demander l'aide de l’Esprit Saint et prière
de la CL pour son accompagnateur.…

L’évaluation arrive : notre accompagnateur redevient muet pour
mieux écouter. Plus tard, dans une parole échangée avec notre
responsable, ils reliront la réunion jusqu'au bout, serviteurs de la croissance de notre CL.
Florence Debray
Impression Envoyer à un ami
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
Réagir à cet article
Vous devez avoir un compte pour laisser un commentaire.