Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr
Question de communauté locale - Revue N°33 - Janvier 2015

Prier en début de rencontre

Prier en début de rencontre
 

J’ai changé plusieurs fois de communauté locale. Dans certaines, on commençait
par un temps de prière assez bref, dans d’autres, il nous était proposé de prier
sur un même texte avant la réunion et de partager notre prière au début de la
réunion.
Que faut-il faire? Y a-t-il des manières de procéder meilleures que d’autres ? 


La première question à se poser est de savoir pourquoi l’on prie
ensemble pour débuter une réunion.
Qu’est-ce qu’on cherche ? Qu’est-ce qu’on attend en faisant cela ?
 
En général, on arrive en réunion en ayant tout juste quitté une
activité, le travail, les enfants…
on a parfois affronté des embouteillages, ou un long trajet en voiture.
En priant ensemble, nous nous posons tous ensemble devant le
Seigneur, nous manifestons que nous mettons tous les échanges
qui vont suivre sous son regard, que nous souhaitons nous mettre
à l’écoute de son Esprit, à travers la parole de nos compagnons.
Cette prière a le même rôle que la prière préparatoire au début d’un temps d’oraison.
Nous demandons ensemble de nous disposer
à entendre le Seigneur dans nos échanges, à déceler dans nos vies
sa présence, les enjeux, les combats à mener pour suivre davantage le Christ.
C’est en quelque sorte un sas entre ce qui précède et la réunion
proprement dite.
 
La forme de la prière au début de la réunion pourra changer, mais
le but recherché sera toujours le même : nous rassembler et nous
disposer à recevoir la suite de ce que l’on va vivre ensemble.
Si l’on a une décision à prendre ensemble,
comme par exemple élire un(e) responsable, on orientera la
prière de manière à nous rendre disponibles, libres ;
si l’on est dans une période où les relations
entre compagnons sont difficiles, on pourra demander la grâce de
l’amour fraternel, avec un texte comme par exemple l’épître aux
Philippiens (2, 1-5).
On pourra bien sûr prendre un texte en lien avec l’axe de relecture de la réunion,
ou bien encore une oraison de la liturgie, un hymne, l’écoute d’un chant, le support d’une icône.
Quoi qu’il en soit, cette prière sera brève, de l’ordre du quart d’heure.
L’important est de se disposer ensemble.
 
Ce temps de prière n’est donc pas à part, mais bien un temps d’introduction.
Bien sûr, on peut proposer de prier entre les réunions à partir d’un
même texte, mais alors il sera plus judicieux d’en faire le corps de la
réunion, et d’assortir cet exercice d’un questionnaire qui aide à déceler
ce à quoi le Seigneur invite chacun à partir de ce texte ;
le partage ne sera pas à proprement parler celui de sa prière, mais plutôt
des fruits de sa prière.
On pourra aussi proposer un texte d’Évangile, ou autre, comme « arrière
fond » d’un questionnaire qui orientera la relecture sur tel
ou tel aspect de nos vies ; ce sera alors une manière de « colorer »
le questionnaire.
 
Mais de toutes façons, cela ne dispensera pas de la « prière préparatoire».
 
Noëlle Hiesse
Retrouvez la fiche « la prière en début de réunion » sur le site cvxfrance.com

 
Impression Envoyer à un ami