Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr
Courrier des lecteurs - Revue N°22 - Mars 2013

Pour une ecclésiologie de communion


Membre de CVX-Paris Sainte Geneviève, je vous écris en écho à ma lecture de l'un des articles de la revue. Il s'agit d'un article de la revue n*22, page 12-13, intitulé "Un nouveau souffle sur l'Eglise".

Le motif de mon propos est l'avant dernière phrase de l'extrait de l'article de Mercier cité dans la revue : "Dans une interview publiée dans lavie.fr, Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, insiste sur l'urgence d'une nouvelle gouvernance pastorale, qui doit commencer par la conversion de l'évêque, pour s'étendre aux prêtres, dans le but de permettre aux baptisés laïcs de faire fructifier leurs dons missionnaires."

En comprenant ces propos d'une certaine manière, certains pourraient facilement supposer que pour la conversion pastorale en vue de l'évangélisation, le schéma n*1 est le suivant : évêque ----> prêtres ---> laïcs.

OR ce que nous vivons en CL CVX est étranger à un tel schéma tout en étant orienté à la conversion pastorale en vue de l'évangélisation. De plus, une telle interprétation de ces propos me semble dissonante par rapport à la LETTRE AUX CATHOLIQUES DE FRANCE (1996), adressée par l'ensemble de la Conférence des Évêques de France. Cette lettre explicite l'ecclésiologie de communion rénovée (et restaurée ?) par le Concile Vatican II : annoncer, célébrer, servir et cela selon un schéma n*2 dans lequel le Christ seul est source : Christ ---> évêque & prêtres // Christ ---> laïcs : les rôles des uns sont articulés à ceux des autres. Ainsi, le service de la communion est assuré par les clercs mais la communauté chrétienne est SUJET ET de l'annonce et ET de la célébration. Ce  schéma n*2 correspond à l'ecclésiologie de "communion" alors que le schéma n*1 correspond à l'ecclésiologie pré-Vatican II : celle "de la société hiérarchique et inégale". EN RÉSUMÉ : le schéma n*1 ne correspond ni à l'expérience CVX, ni à l'ecclésiologie de Vatican II quant aux relations entre membres de l'Eglise.


DONC le ver serait-il dans le fruit? Je suis surpris et déçu de trouver la possibilité d'une telle interprétation (le ver) dans la revue et sur un si beau sujet (le fruit).

Il y a matière à disçerner, me semble-t-il... Telle est la pointe de mon propos ! Un théologien laïc à la Catho de Paris et membre de CVX jusqu'à il y a deux ans environ, est beaucoup plus à même que moi d'aller plus loin avec vous, sur cette pointe de mon propos...

Pour ma part, une nouvelle gouvernance pastorale, ce pourrait être a minima, me semble-t-il, des processus de prise de décision par "discernement des esprits" au sein des différentes instances de la vie diocésaine et paroissiale.

Cela requiert un travail pour détourer le libre-arbitre de l'emprise des obscurités  intérieures (le péché originel originé), et ce travail de coopération, dans le Fils, avec l'Esprit du Père a un nom : l'ascèse, démarche de çonversion personnelle. Ceci nous fait toucher du doigt l'enracinement monastique, voulu par Maître Ignace, de la spiritualité ignatienne !

R.E.
Impression Envoyer à un ami
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
Réagir à cet article
Vous devez avoir un compte pour laisser un commentaire.