Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr
Courrier des lecteurs - Revue N°46 - Mars 2017

Permettez-moi de ne pas être d'accord

Permettez-moi de ne pas être d'accord avec votre article "L"écoute jusqu'au bout?" (p29 revue 46 de mars 2017), bien confus. La totalité de l'article est en totale contradiction avec votre dernier paragraphe...

Pour ma part, je pense qu'un compagnon (encore faudrait-il définir ce terme et le vivre) qui est en difficulté doit pouvoir partager ce qu'il vit de difficile (ce n'est ni du voyeurisme, ni de la thérapie). Je pense que tout peut être dit, à condition de rentrer dans le moule... c'est-à-dire l'essentiel : ne pas en dire trop car cela risque de déranger et sans doute de mettre mal à l'aise certains. Par deux fois, vous parlez "si on est pas encore à la bonne place", "il arrive que certains partent". Quel encouragement pour un mouvement d'Eglise !

Pour ma part, le mot compagnon a un sens essentiel. Deux jeunes qui vivent ensemble sont bien souvent appelés compagnons (ils partagent leur vie) alors qu'en communauté locale, il ne faut pas tout dire... Quel paradoxe !

Une communauté locale peut arriver à maturité si elle sait justement porter les souffrances des uns et des autres. Sinon, à quoi bon !

Je vous joins les paroles du pape François qui est pourtant jésuite, mais qui a tout compris : "nous devons soigner les blessures... être des personnes capables de réchauffer le coeur des personnes, de cheminer dans la nuit avec elles, de savoir dialoguer et aussi de descendre dans leur nuit, dans leur obscurité sans se perdre"

Un diacre qui a cru à cette ouverture du pape François et qui pensait que la CVX vivait de ces paroles

bien à vous
Bertrand
Impression Envoyer à un ami