Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr
Question de communauté locale - Revue N°28 - Mars 2014

Partager les frais

 
Participer à la vie d’une communauté locale peut impliquer des frais cachés : trajet, garde d’enfants le temps de la rencontre. Cet aspect peut  devenir critique pour certains. Comment faire pour que cette question financière ne soit pas facteur d'exclusion?
 




 
« Les rencontres me prennent trop de temps. ». Pourtant, la question de la disponibilité peut masquer un autre motif souvent négligé : le coût de notre participation.
 
Il est fréquent qu’un compagnon habite loin des autres membres de sa communauté locale. Lorsqu’il vient à une rencontre, il doit parcourir 30 km, parfois plus. S’il est à l’aise sur le plan financier, cet éloignement n’est peut-être pas un problème. Mais que dire s’il est sans emploi ou si son budget est serré ?
 
Autre cas, celui d’un couple avec des enfants en bas-âge. Participer à une rencontre de communauté locale signifie recourir à un baby-sitter. Là encore, la question du budget émerge. Pour peu que les réunions trainent en longueur, qu’il y ait un peu de route, les soirées en CVX peuvent vite peser sur le budget familial.
 
N'oublions pas les retraites ou session. Partir quelques jours dans un centre spirituel est vite cher, surtout si l'on rajoute les transports.
 
Alors que faire ? Laisser chacun se débrouiller? Solution de facilité en apparence, où le compagnon concerné peut par exemple décider de diminuer sa contribution annuelle, autrement dit sa cotisation. Il pourra ainsi réserver une part de son « budget CVX » aux coûts engendrés par sa participation aux rencontres. Mais nos communautés se reçoivent aussi des communautés régionale, nationale et mondiale. La question de notre participation financière à la vie de la CVX dépasse la dimension purement individuelle. La communauté locale est donc renvoyée à la question initiale. Comment partager les frais induits par nos rencontres ?
 
Les solutions sont multiples : covoiturage, modification des lieux de réunion, partage concret des coûts. L’important est de pouvoir en parler et de faire ensemble un travail de discernement. Sans oublier d’évaluer. On peut imaginer qu’une rencontre se fasse systématiquement dans la maison du couple ayant des enfants pour éviter les frais de baby-sitting. Mais cette solution ne sera peut-être pas adaptée si les enfants nuisent à la sérénité de la rencontre.  Il n’y a donc pas de solution toute faite, universelle. Et si l'on profitait du partage sur les projets de l'été, pour poser un geste de solidarité entre les membres afin de permettre à tous ceux qui en ont le désir de partir faire les Exercices. Chaque communauté locale doit veiller à ce que son fonctionnement ne soit pas facteur d’exclusion. En particulier pour les compagnons qui sont moins à l’aise sur le plan pécuniaire. Face à ces questions en apparence très pragmatiques, l’Esprit saura nous rendre créatifs.
 
Impression Envoyer à un ami
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
Réagir à cet article
Vous devez avoir un compte pour laisser un commentaire.