Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr

Jeunes européens, agir ensemble

Comment être chrétien et s'engager dans le projet politique de l'Europe? Isabelle témoigne d'une initiative : depuis 14 ans, des jeunes européens se réunissent une fois par an, à l'initiative de jésuites. Cette année, la rencontre avait lieu à Venise.

« Faith and Politics : comme jeunes Européens et comme chrétiens, engagez-vous dans la vie publique !» Voilà à peu près l’invitation que nous avaient lancé des jésuites européens pour nous réunir une semaine à Venise cet été. Dès le premier soir, les mets apportés par chacun promettaient de la diversité : parmi les trente que nous étions, dix pays de l’Union européenne, un Suisse, et cinq jeunes d’Amérique Latine et d’Asie. Le dialogue commencé autour des variétés de fromage s’est poursuivi toute la semaine : que signifie l’Union européenne dans nos différents pays ? Que dit la doctrine sociale de l’Eglise ? Y a-t-il une façon chrétienne d’exercer le pouvoir ? Quel est l’avenir du travail en Europe et dans le monde ? 
 

A côté de ces temps de groupe, beaucoup d’autres questions furent discutées autour d’une pasta ou d’une bière : Quelle est l’ambiance depuis Victor Orban ? Tu peux m’expliquer le mouvement Cinq étoiles ? Quelle est le climat chez toi sur la question des migrants ? 
 

Pour accompagner nos questionnements: des topos aux points de vue variés (historique, philosophique, spirituel), des témoins (un député européen, une ancienne conseillère du premier ministre irlandais, le président de l’OIT), un jeu de rôle, une visite de Venise. Tout au long de la semaine, nous avons aussi fait Eglise, dans nos liturgies et dans nos groupes de partage. 
 

Quelle joie de se sentir « faire Europe » d’une façon que je n’avais plus expérimentée depuis mon Erasmus ! Découvrir la valeur de l’Union européenne pour chacun, propre à l’histoire de son pays, partager les belles histoires de la solidarité communautaire, les déceptions, les craintes et les envies d’agir. Nous étions vraiment différents mais aussi vraiment proches avec l’envie de continuer ensemble la réflexion et le dialogue. Chacun aura pu interroger ses lieux d’engagement et en inventer d’autres. Nous aurons l’occasion d’en reparler : les Parisiens nous ont déjà donné rendez-vous pour un week-end de retrouvailles juste avant les élections européennes !
 

 Isabelle

Impression Envoyer à un ami