Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr
Question de communauté locale - Revue N°15 - Janvier 2012

Je ne me sens pas bien dans ma communauté locale (1ère partie)

Voilà maintenant un moment que je ne me sens pas bien dans ma communauté locale. Je ne sais pas bien à quoi cela est dû. Je ne sais pas non plus comment en parler et à qui. Que me faut-il faire ? Ce premier article évoquera quelques situations, et dans le prochain numéro, des repères sur ce qu’il est possible de faire et à qui en parler.
 

Quand un malaise se fait ressentir, prendre cela suffisamment au sérieux pour se poser entre deux rencontres, devant Dieu, en cherchant à identifier les causes. Comment le malaise se traduit-il, à propos de quoi ?
 
Je ressens une tension persistante vis-à-vis d’une personne. En cours de réunion, notre apprentissage de l’écoute nous permet de ne pas réagir à chaud mais de prendre le temps d’accueillir en soi ce qui est touché par la parole de l’autre. Qu’on se le dise : la communauté idéale n’existe pas ! Les autres membres de la Communauté locale me sont donnés : qu’y a-t-il de neuf pour moi dans leurs différences ? Être frères, compagnons, ne va pas sans frottements. Nous rencontrons Dieu dans le réel de nos vies. Un mot peut renvoyer à des expériences très différentes d’une personne à l’autre. Si une parole me heurte, vais-je le dire avec simplicité ? « Amour et vérité se rencontrent », Psaume 85 (84). Et si j’agace quelqu’un, quel soin vais-je prendre ?
 
Je m’ennuie,
je n’ai plus de goût à écouter, j’ai l’impression de toujours entendre la même chose, je prépare de moins en moins. Et si mon ennui était lié à mon manque d’implication ? Prière régulière et relecture de vie dans la prière, retraite selon les Exercices, accompagnement personnel… Vivre les temps forts communautaires comme le week-end régional ou des week-ends de formation me rendent-ils heureux ? Ou bien mon désir de suivre le Seigneur m’entraîne-t-il vers d’autres lieux d’Eglise que CVX ? Et si je parlais de mes difficultés à ma communauté locale ?
 
Je ne me sens pas libre de parler 
: je ressens une gêne à m’exprimer devant les autres membres de la Communauté locale, une impression de ne pas être compris. Est-ce parce que j’ai des relations sociales ou amicales fortes avec d’autres membres de la Communauté locale qui rend plus difficile la confidentialité ? Ou parce que je ressens le désir d’avancer plus avant dans le style de vie de la CVX et que ce désir ne semble pas compris dans la Communauté ? Ou encore, parce que je me sens isolé dans ma situation sociale et crains de ne pas toujours être bien écouté et compris sur ce qui est partagé (le seul couple, le seul homme, la seule femme au foyer de l’équipe, etc.) ?
Ai-je peur d’être jugé ou est-ce moi qui me juge en me taisant ? Et si, en osant parler en vérité, j’aidais les autres à en faire autant ?
 
Parler en vérité pour chercher avec les compagnons où Dieu se manifeste dans ma vie nécessite : d’une part, de bien préparer la réunion pour être vrai en profondeur, et d’autre part, d’être confiant dans l’écoute bienveillante des autres. Cette confiance s’acquière peu à peu et suppose une prise de risque mutuelle, et il est aussi possible de demander à Dieu et à ses compagnons de communauté locale de nous aider pour avancer sur ce chemin !
 
Nadine Croizier
Impression Envoyer à un ami
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
Réagir à cet article
Vous devez avoir un compte pour laisser un commentaire.