Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr
Question de communauté locale - Revue N°43 - Septembre 2016

Habiter l'inter-réunion

Être membre de la CVX ne nous limite pas à participer à la rencontre de communauté locale (CL). Cette appartenance peut se manifester dans des temps ou des lieux propres à chaque membre. Comment vivre cette inter-réunion? Comment rester ensemble sans être physiquement réunis ?

Dans les CL auxquelles j’ai appartenu depuis une trentaine d’années, l’idée d’une communion spirituelle à distance s’est toujours affirmée. Dans l’une d’elles, nous avions convenu d’un lieu de prière dans lequel ceux qui pouvaient se retrouveraient chaque mercredi en fin de matinée. Mais c’était toujours le ou les mêmes. Le principe a été finalement abandonné. En dehors des week-ends de groupe, nous avons souvent fêté la fin de l’année scolaire par un repas de type pique-nique. Et, à quelques reprises, nous sommes allés voir une exposition ensemble, voire même une pièce de théâtre.
« C’EST MERCREDI »
Mais dans les années 90, l’arrivée d’Internet et des mails a changé totalement la donne. D’abord utilisé pour fixer les réunions ou permettre des changements de dates imprévus, il est rapidement devenu un instrument pour se donner des nouvelles (naissance, décès, examens scolaires, décision professionnelle) et, logiquement, ce « tour de table numé- rique » a favorisé l’expression de réactions proches de celles que nous avons lors des réunions de CL : remerciement, action de grâce, reformulation spirituelle… Puis des messages en lien avec un partage de la dernière réunion, soulignant souvent un « point d’attention » dégagé alors. Un jour, nous est venue l’idée de consacrer un moment d’où pourraient partir les mouvements et les messages de l’inter-réunion. Sans pour autant empêcher les mails spontanés, lorsque les circonstances ou une urgence l’imposaient. Ce moment dédié nous l’avons appelé « C’est mercredi », chacun se rappelant, ce jour-là, qu’il peut, sans nécessité particulière, attirer l’attention sur l’Évangile du jour, nous inciter à prier les uns pour les autres ou proposant une autre intention de prière.

DES VACANCES RELIÉES
Restait la plus longue des interréunions: les vacances d’été. Sur le modèle de « C’est mercredi » mais, cette fois, de manière plus organisée, nous avons mis en place un message-relais, confié à tour de rôle à un membre, le nombre de semaines concerné correspondant bien à l’effectif de la CL. J’ai relu, à titre d’exemple, nos échanges de juillet 2015. Une bonne vingtaine de mails ont été échangés, à partir des quatre messages-relais du mois. Certains réagissant à chaque envoi, d’autres à un seul et d’autres ne donnant pas signe ce moislà. J’y ai trouvé des réflexions sur l’Évangile, des prières pour des parents, un prêtre, une avocate, un militant associatif, des copropriétaires. Des nouvelles des vacances qui commencent, des retraites individuelles ou d’accompagnement. Et des vœux pour le tout proche congrès de Cergy. Ce mode de communication nous implique de manière différente de celle de la réunion. Le temps – et l’Esprit – nous travaillent au rythme de chacun. Fortifié par les réunions et les repas pris ensemble, le groupe interagit autrement et tisse des liens nouveaux, nourrissant notre croissance. Jean François
Impression Envoyer à un ami