Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr
Question de communauté locale - Revue N°44 - Novembre 2016

Definir et tenir le cap

Pour nos rencontres mensuelles, pas de parcours balisé, pas de programme d’année.
Nous avançons à vue et quelquefois je ne vois pas bien le fil rouge. Le tandem
responsable-accompagnateur a, semble-t-il, un rôle clé pour aider à la croissance
de tous. Comment trace-t-il un chemin pour la communauté locale ?


Qu’est-ce qu’un tandem : une bicyclette à deux places situées l’une
derrière l’autre, ce qui lui confère une efficacité plus grande que
celle d’un vélo normal. Et, plus largement, un partenariat de deux
personnes unies pour une action ensemble. En CVX, c’est le tandem
responsable-accompagnateur. Il ne peut être efficace que si les deux
agissent dans le même sens, ensemble ; en étant au service de la
croissance spirituelle, humaine et apostolique de la CL et de chaque
compagnon, selon le charisme de la Communauté de Vie Chrétienne.
Mais l’action concertée du tandem a une force manifestement plus
grande que celle de chacun séparément.

On le sent bien lorsque la CL n’a pas d’accompagnateur ou
lorsqu’une CL débutante, au sortir de la période de Découverte, n’a
pas encore élu son responsable. Dans ce contexte, l’accompagnateur
aura un rôle de formation et de soutien vis-à-vis du nouveau
responsable qui n’a pas encore l’expérience de ce service, pour que le
tandem se constitue et fonctionne.
Pendant la réunion, le responsable, élu par les membres de la
CL, favorise un climat d’écoute, de respect, de partage, de confiance
et de simplicité. L’accompagnateur, envoyé par l’assistant régional,
est en retrait, pour mieux sentir et reconnaître les mouvements
intérieurs qui naissent ; il parle peu, pour aider à comprendre
et nommer ce qui se vit et la présence et l’action de l’Esprit ;
il propose ce qui peut permettre à la CL de faire un pas de plus.

Une place différente et complémentaire

Mais surtout, en dehors des réunions, le responsable et l’accompagnateur
travaillent ensemble à ce que la visée de la CVX puisse
rejoindre les membres de la CL au point où ils en sont. Ils relisent
ensemble ce qui s’est passé, les mouvements spirituels perçus de
consolation ou de désolation, boussoles pour guider la croissance
de la CL. Chacun peut alerter l’autre sur un point.

Le bilan de fin d’année permet au tandem de voir où en est chacun
et la CL, et ce dont elle a besoin pour « suivre le Christ de plus près
et travailler avec lui à l’édification du Royaume,… devenir des chrétiens engagés… » (PG 4).

Pendant l’étape d’enracinement, le tandem est attentif au
point où en est la CL dans les trois axes indissociables : disciple,
compagnon, serviteur. Le tandem repère ainsi le progrès,
le fruit espéré pour les mois qui suivent et le propose à la
CL, avec des moyens concrets à mettre en oeuvre grâce à la
trilogie : contempler, discerner, agir. Ils incitent également à une
plus grande participation à la vie de la communauté régionale,
nationale, voire mondiale, et à la pratique des Exercices spirituels,
« source spécifique et instrument caractéristique de notre spiritualité » (PG 5).

À l’étape de discernement de la vocation ou de discernement
apostolique, encore plus ouverte au monde, le tandem fait vivre le
DESE, attentif à inciter et guider une demande d’aide au discernement,
d’envoi de chacun dans sa mission - alors soutenue en tant
que mission commune de la CL - et de relecture et évaluation de
ces missions. Ainsi la CL devient apostolique, et ses membres des
compagnons, disciples et témoins du Christ dans le monde
d’aujourd’hui, au service du bien commun.
Marie-José Bugugnani
 
crédit Photo : Caroline Léna Becker
Impression Envoyer à un ami