Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr

Changer de travail,que choisir ?

Changer de travail,que choisir ?

En décidant d’abandonner une carrière en entreprise pour l’enseignement, Emmanuelle
a donné la préférence à sa recherche de sens plutôt qu'au confort que peut donner l’argent. Sans regret. 

 
Que faire après le bac ?… Incertitudes, manque de confiance
dans mes désirs, bons résultats scolaires, « on » m’incite à faire une prépa HEC, école de commerce en vue…
J’aurai au moins une bonne formation, un bon travail et de bons revenus, une forme de sécurité, ce qui est vrai…
Oui « sauf que »…
Cela ne correspond pas à ma culture, à ce que j’ai profondément envie de faire, à ma personnalité.
Après quelques années à essayer de trouver ma voie dans le milieu
de l’entreprise, je reste habitée par le désir d’avoir un métier qui
ait du sens pour moi, au service des autres. Souhait de travailler
soit dans le milieu médical soit dans celui de l’enseignement.
Je ne parviens pas, à ce moment là, à trouver du sens dans l’activité
de l’entreprise. Et, même lorsque l’activité me semble en
avoir – conseil en organisation, conseil en rémunération –, il est,
dans mes expériences, biaisé par la recherche du profit maximal,
parfois au détriment du client.
Le désir d’être, de travailler dans un métier au coeur de la relation
ne me quitte pas.
Oui, mais…
pas si facile de se reconvertir, de lâcher une sécurité, un revenu,
une carrière possible. Il me faudra du temps pour que la décision mûrisse.
Du temps et des questionnements pour accepter de lâcher prise, de faire confiance
dans mes désirs, dans l’avenir.
Lors d’une retraite, j’ai la confirmation que tout cela est mûr.
Je choisis alors de passer le concours de professeur des écoles.
Cette reconversion m’apporte toujours beaucoup de joie. Joie
d’avoir un métier qui ait du sens pour moi : celui d’accompagner
les enfants dans leurs apprentissages, leur découverte de la vie.
Joie d’être moi-même dans ma vie professionnelle.
Après quelques années de recul, je me dis que j’aurais peut-être pu
trouver ma place dans le monde de l’entreprise. Celui de l’enseignement a aussi ses contraintes.
Les possibilités de carrière, d’évolution et de revenus sont notamment plus étriquées…
Mais je ne regrette rien, je suis heureuse de cette liberté choisie
en dépassant mes peurs face au changement, en faisant confiance,
en laissant une forme de confort.
De plus, des possibles se sont ouverts valorisant ma formation
initiale et mes différentes expériences professionnelles à travers
un poste de chef d’établissement.
Certes, mes amis issus de l’école de commerce ont aujourd’hui des
revenus plus élevés mais cela ne me manque pas.
La question financière à travers ce parcours est finalement restée
assez secondaire car l’essentiel se jouait ailleurs dans le sens de
mon travail et l’exercice de ma liberté.
Emmanuelle
Impression Envoyer à un ami
Commentaires des internautes
Castanié Olivier le 30/09/2014 à 11:49


je réagis au résumé de l'article 'changer de travail, que choisir?' de Emmanuelle. - revue vie chrétienne n° 31 dans ce résumé (juste en dessous du titre) il est écrit: '...plutôt qu'au confort que peut donner l'argent' comme Emmanuelle l'indique bien en fin d'article '...la question financière...est restée..secondaire' - l'argent ne suffit pas à donner du confort contrairement à ce que peut laisser entendre le résumé- ou, dit autrement, le confort n'est pas que dans le matériel - il est tout autant dans le sens de nos actions (ici de notre travail). Il faut aller jusque là dans la lecture de son témoignage (du moins j'aimerai qu'elle nous le confirme ou infirme): je la sent plus 'confortable' dans son nouveau poste - tout en gagnant moins! je mettrai comme résumé: en décidant...Emmanuelle a trouvé sa voie; sa vocation profonde. Elle gagne moins; sans regret, au contraire! . amicalement, olivier castanié

             1             
Réagir à cet article
Vous devez avoir un compte pour laisser un commentaire.