Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr
Question de communauté locale - Revue N°4 - Mars 2010

A propos de l'évaluation en fin de réunion

« Lorsqu’en communauté locale, nous avons prié ensemble, partagé nos vies et pris le temps de l’échange, l’essentiel a été dit. Pour moi la réunion me semble terminée et il est souvent déjà tard. Est-il vraiment nécessaire de faire encore un tour de table pour l’évaluation de la réunion? »


Nécesaire? Peut-être pas… car l’évaluation n’est pas une fin en soi… mais profitable sûrement !

Considérons la réunion comme un exercice spirituel, qui vise,
avec l’aide des autres, à chercher et trouver la volonté de Dieu
dans sa vie. Comme tout exercice proposé, après son exécution, il
a besoin d’être revu, relu pour en recueillir le résultat, le fruit ; et
il a besoin d’être répété pour que vienne une aisance progressive.
De même que saint Ignace propose, après un temps d’oraison,
de relire ce qui s’est passé dans la prière, de même l’évaluation permet
d’observer les répercussions que la réunion a produites, pour en tirer profit.

Un profit pour soi

Le profit est d’abord personnel. L’évaluation permet à chacun
de voir l’impact en soi de ce qui vient de se vivre, pour clarifi er
ce qui vient de Dieu ou ce qui est résistances, lieux de combat
spirituel. La réunion a-t-elle provoqué élan, joie ; a-t-elle permis
une découverte, un déplacement, un accroissement de confiance ou d’espérance… ?

L’évaluation permet alors d’accueillir les grâces reçues et d’en remercier le Seigneur.

La réunion a-t-elle provoqué déception, trouble, tension… ?
L’évaluation permet de nommer ces mouvements,
de regarder d’où ils viennent et de formuler un pardon, une demande
de soutien, une grâce à demander…

Et s’il n’est pas possible d’aller jusque-là, c’est déjà
important de pouvoir formuler ce malaise, car il y a là un lieu où
il faudra revenir. Au fil des réunions, relisant ses notes, chacun
pourra ainsi mieux repérer comment Dieu le conduit.


Un profit pour les autres

Comme l’évaluation est partagée, le profi t est aussi pour les autres
membres de la communauté locale. N’est-ce pas une chance de
voir comment, à travers les partages qui ont eu lieu, le Seigneur
est à l’oeuvre en chacun ? Et si l’un ou l’autre exprime quelque chose
de douloureux, que ce soit pour les autres occasions de soutien
fraternel, d’attention à l’autre, de changement ou de conversion…
le lien communautaire en sera renforcé !

Enfin l’évaluation est fort utile pour le responsable et l’accompagnateur : c’est à travers elle
qu’ils peuvent sentir le climat du groupe, les mouvements qui le
traversent. Et ils prendront appui sur ce qu’ils ont entendu pour proposer la suite.

Alors prendre dix minutes de plus pour une évaluation, cela vaut le coup !

Mais pour que cette évaluation en fi n de réunion porte du fruit, attention à :

• Prendre le temps du silence sous le regard de Dieu ;
•Être attentif aux mouvements intérieurs ressentis et à ce qui les a motivés ;
• Oser une parole en vérité, qui exprime ce qui est heureux, mais aussi ce qui est plus difficile.


Rappelons enfin que la pratique de la revue d’oraison dans les retraites
selon les Exercices est le meilleur entraînement qui soit.
Et que relecture au quotidien et accompagnement personnel sont
aussi une aide dans cet apprentissage !
Marie-Élise COURMONT
Impression Envoyer à un ami