Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr
Spiritualité ignatienne - Revue N°32 - Novembre 2014

Vivre une réunion comme une contemplation

Vivre une réunion comme une contemplation


En CVX, la manière de vivre les réunions de communauté locale (CL) se revendique de la spiritualité ignatienne, très ancrée dans les Exercices Spirituels. Et si cela avait à voir avec un exercice de contemplation ?
 En prendre conscience peut permettre de mieux vivre ces rencontres, donner des pistes pour d'autres groupes,et même pour les relations au quotidien.

Dans la première annotation des Exercices Spirituels,
l’exercice spirituel reçoit de la part d’Ignace deux définitions, l’une
concernant l’exercice spirituel en lui-même, l’autre situe le rôle
dynamique de transformation de la personne à laquelle l’exercice
avec d’autres exercices spirituels contribue pour une prise de liberté
véritable du retraitant.
Dans la première modalité de la définition, Ignace met en avant le
fait d’« examiner sa conscience », puis suit une liste plus classique
de termes : « méditation, contemplation, prière », s’ouvrant sur
d’« autres opérations spirituelles ».
Cette définition large et dynamique permet d’assurer que
la réunion de communauté locale dans son formalisme est bien un
exercice spirituel dans la lignée des autres. Il peut, nous semblet-
il, être rapproché de la forme d’un exercice de contemplation.

En parcourant ce tableau, nous repérons bien la même dynamique
des deux exercices avec une phase de mise en oeuvre de
nos capacités pour préparer, se disposer, pour, ensuite, se laisser
affecter par la parole de Dieu ou celles de ses frères, puis reprendre
la parole, en retour, dans le colloque ou le deuxième tour.
 
L’intervention de l’accompagnateur dans la réunion de communauté
locale joue le rôle de fin de l’exercice de contemplation.
La réunion peut ensuite être relue à chaud dans le temps de l’évaluation,
ce que fait le retraitant en quittant le lieu de sa prière.
Les diverses rencontres accompagnateur-responsable-membre en vue
de la préparation de la prochaine réunion se retrouvent dans la
rencontre avec l’accompagnateur de la retraite.




 
Des attitudes transposables de la Contemplation vers la manière d’être en réunion.
 
Les recommandations faites par saint Ignace pour aider le retraitant peuvent être transposées
afin que chacun des membres puisse mieux prendre en compte la dynamique commune de la rencontre.
Le but étant de permettre à l’Esprit de mieux se manifester
dans les échanges.
La prière au début d’une rencontre de communauté locale est
de l’ordre de la prière préparatoire où l’on se dispose à l’action de
l’Esprit dans tout ce qui va suivre.
Cette prière n’a donc pas à être longue, elle est acte de foi, remise
de la communauté locale à l’oeuvre de l’Esprit pour la suite de
la réunion qui est de plein droit un exercice spirituel.
La recommandation faite à l’accompagnateur de parler de manière
concise pour « Raconter l’histoire vraie », ce qui donne au
retraitant de trouver par lui-même, d’entrer plus avant en communication
avec son Seigneur, trouve son pendant dans la recommandation à
ne pas raconter sa vie mais à parler à partir de ce qui m’a affecté.
Cela entraine une parole concise, ne cherchant pas à trop raconter mais
à cerner les points importants.
De la même manière, la recommandation faite par Ignace au
retraitant lorsqu’il s’adresse à Dieu ou à ses saints « de notre part
une plus grande révérence » se retrouve dans l’attitude respectueuse
et bienveillante envers ses compagnons de communauté
locale, ces personnes qui me donnent à contempler leur vie
pour que j’y reconnaisse la présence agissante de Dieu.
 
Bien d’autres indications données par Ignace peuvent éclairer
nos pratiques de membres de la Communauté locale ainsi que les
pratiques de l’accompagnateur.
 
En guise de conclusion, d’autres perspectives demeurent cachées
dans le texte des Exercices Spirituels…
 
Il est bon de considérer aussi comment les modalités de la
contemplation évoluent fortement lorsqu’on passe de la deuxième
semaine aux semaines suivantes.
N’est-ce pas là, une invitation à aussi savoir faire varier
les modalités des réunions de communauté locale pour se
disposer à mieux trouver ce que nous cherchons ?
Laisser mon compagnon s’exprimer plus profondément,
donner à sa parole de pouvoir m’affecter davantage…
pour grandir dans une familiarité toujours plus profonde avec notre
Créateur et Seigneur.
L’enjeu n’étant pas tant de faire varier la manière qui demeure mais la
matière et la forme que cela induit.
Une pratique intensive de la démarche du DESE demande
un profond réaménagement de la réunion de communauté locale
mais la visée essentielle demeure.
« D’autres opérations spirituelles ». Alors, encore plus largement,
ce qui est vrai pour une rencontre de communauté locale
n’est-il pas aussi vrai pour toute activité ?
Le quotidien deviendra plus humain dans la mesure
où je m’y disposerai en me rassemblant,
en me remémorant les éléments de la situation, en
formulant mon intention et en me laissant affecter par ce qui
advient, pour ensuite laisser venir à la parole ce qui m’arrive.
 
Ce mouvement se conclut par la récapitulation de ce qui s’est
passé, dans la perspective d’une poursuite… à la recherche d’une
gloire [manifestation] toujours plus grande de Dieu.
Jean-Luc Fabre
Assistant national
de la CVX France

Impression Envoyer à un ami
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
Réagir à cet article
Vous devez avoir un compte pour laisser un commentaire.